Un étudiant vient d’inventer un plâtre révolutionnaire

Adieu les odeurs désagréables, les démangeaisons, l’impossibilité de bouger son membre… Grâce à Jake Evill, tous ces soucis vont peut-être disparaître ! Ce diplômé de l’université Victoria de Wellington (Nouvelle Zélande) a inventé un tout nouveau genre de dispositif pour permettre aux os cassés de nos membres de se réparer sans tous les inconvénients liés aux éternels plâtres.

Grâce à la technologie de l’imprimante 3D, il a mis au point un prototype de plâtre exosquelette au design particulier qui a l’air futuriste. Appelé Cortex et fabriqué en nylon, ce dispositif alvéolé par des trous, a pour but de mieux faire passer l’air et donc d’aérer le bras qu’il recouvre. Les trous évitent en plus la démangeaison. Autre argument de taille, ce prototype est plus souple qu’un plâtre rigide, permettant donc une meilleure mobilité. Mais là où Jake Evill a fait fort c’est que le plâtre est suffisamment solide sur la partie où l’os est fracturé, afin de mieux le protéger et d’éviter qu’il ne bouge. En plus de ça il est entièrement recyclable et est imperméable à l’eau !

un-etudiant-invente-un-platre-revolutionnaire-qui-respire-grace-a-une-imprimante-3d3

un-etudiant-invente-un-platre-revolutionnaire-qui-respire-grace-a-une-imprimante-3d5

un-etudiant-invente-un-platre-revolutionnaire-qui-respire-grace-a-une-imprimante-3d6

un-etudiant-invente-un-platre-revolutionnaire-qui-respire-grace-a-une-imprimante-3d7

Source : Soocurious

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il fait du skate électrique sur la rocade de Rennes

Hommage surprise à Julien Lepers sur France 3